Journée mondiale de l’eau 2018: Zoom sur les projets de la CWA

Hier, l’eau était au menu. Le monde a célébré la Journée mondiale de l’eau qui avait pour thème « L’eau : la réponse est dans la nature ». À cette occasion, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé un rapport axé sur les ‘Solutions fondées sur la nature’ (SfN). Cela nous offre un bon prétexte pour passer en revue les projets majeurs de la Central Water Authority (CWA) pour la période 2017-2020

« L’eau : la réponse est dans la nature ». C’était le thème de la Journée mondiale de l’eau qui a été célébrée, hier, à travers le monde. La Central Water Authority (CWA) étant l’organisme qui gère la fourniture d’eau à travers le pays, BIZweek saisit l’occasion pour passer en revue ses projets.

Plusieurs projets sont planifiés pour la période 2017-2020, selon le site web de la CWA.

PROJETS

COÛTS ESTIMES (Rs)

Replacement of pipeline in Morcellement Raffray – Pointe aux Canonniers

25 M

Replacement of Pipeline from Triolet to Trou aux Biches & Trou aux Biches coastal road

60 M

Permanent works for abstraction & treatment of pumped raw water from intake to Salazie reservoir

50.5 M

Replacement of pipeline at Bois Pignolet

50 M

Replacement of pipeline at Morcellement Swan – Baie du Tombeau

25 M

Replacement & Upgrading of pipelines at Cité Roche Bois and Freeport

100 M

Renewal of AC pipe from Vallée des Prêtres junction, Rte des Pamplemousses to Abercrombie

180 M

Renewal of Roche Bois – Plaine Verte network

100 M

Pipe replacement in Morcellement Guibies - Pailles

70 M

Alma – Malinga pipeline

100 M

Renewal of pumping main from Alma to Alma Hill reservoir

33 M

Construction of a pumping station at La Forge – Petite Rivière

40 M

Renewal of Pierrefond pipeline Phase 2 + Canot Water distribution improvement works

300 M

Construction of pipeline from Bagatelle WTP to Soreze and Service reservoir

228 M

Pipelaying works in Moka region

75 M

New water treatment plant at La Ferme Reservoir of 14 000 m3 capacity

400 M

Replacement of water mains in Rose Hill/Beau Bassin areas – Phase 2

500 M

Construction of pipeline from Bagatelle water treatment plant to Belle Rose & Rose Hill

182 M

Pumping main from Palma Bh to Stanley Res and construction of a pumping station at Palma

46.2 M

Construction of Bagatelle treatment plant

1.25 billion

Renewal of pipelines – South western coast – Phase 2

75 M

Non-revenue water project in upper Mare aux Vacoas system

1 billion

Improvement works at Mont Blanc WTP

187 M

Renewal of pipelines at Surinam

25 M

New treatment plant at Rivière des Anguilles and associated works

1.6 billion

Improvement works at Rivière du Poste WTP

88 M

Construction of 5 service reservoirs at Alma, Balisson, Rivière Dragon, Cluny & Riche en Eau

125 M

Renewal of service main from Rose Belle, Mare d’Albert, & Plaine Magnien to Beau Vallon

250 M

Renewal of pipeline at Grand Bel Air and Ville Noire

120 M

Renewal of service main at Ferney and Morcellement Ferney

75 M

Intake works at Midlands Dam

59 M

Improvement works at Piton du Milieu WTP

97 M

Construction of pumping station & water tank at Piton du Milieu

56 M

New treatment plant at GRSE / DRBC of 15 000 m3

425 M

Renewal of pipe from Melrose to upper parts of Montagne Blanche

38 M

Renewal of service main along Trou d’Eau Douce road / Palmar

29 M

Montagne Fayence project

100 M

Replacement of old trunk main from Piton du Milieu to Quartier Militaire Res

100 M

Pipeline from Poste de Flacq to Poste La Fayette

28.2 M

Renewal of pipelines at Lallmatie, Brisée Verdière, and Laventure

200 M

Rivière du Rempart – Roches Noires network

220 M

Salazie reservoir and pipeline to Les Mariannes

60 M

Rehabilitation of Poudre d’Or balancing tank

30 M

Renewal of pipeline from Poudre d’Or to Cottage

30 M

Nicolière-D’Epinay pipeline and to Terre Rouge

51 M

Upgrading and extension of Nicolière Water Treatment Plant (WTP)

715 M

 

L’UNESCO table sur les Solutions fondées sur la nature (SfN)

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture) a publié un rapport ayant pour titre ‘Les Solutions Fondées sur la Nature pour la Gestion de l’Eau’.

« Nous avons besoin de nouvelles solutions pour la gestion des ressources en eau afin de contrebalancer les défis émergents relatifs à la sécurité de l’eau que posent la croissance démographique et les changements climatiques. Le présent rapport propose une réponse innovante qui existe en réalité depuis des milliers d’années : des solutions fondées sur la nature, » indique Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO, dans son avant-propos. Il s’agit, pour elle, de travailler avec la nature, et non contre elle, tandis que la demande en eau augmente dans tous les secteurs.

« Le présent Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau ne soutient pas que les solutions fondées sur la nature sont une panacée, mais notre conclusion est claire : elles constituent l’un des nombreux outils importants pour passer à une approche plus globale de la gestion de l’eau, » précise-t-elle.

Qu’est-ce donc les SfN ?

Les solutions fondées sur la nature (SfN) pour la gestion de l’eau sont inspirées par et s’appuient sur  la nature et utilisent, ou imitent, des processus naturels pour améliorer la gestion de l’eau. Une SfN pourrait par exemple viser la conservation ou la remise en état des écosystèmes naturels et/ou l’amélioration ou la réalisation de processus naturels dans les écosystèmes modifiés ou artificiels. Elles peuvent être appliquées à l’échelle micro (par exemple des toilettes sèches) ou macro (par exemple un paysage).

Les SfN soutiennent une économie circulaire qui est, par nature, réparatrice et régénératrice, et entendent promouvoir une plus grande productivité des ressources dans le but de réduire la production de déchets et la pollution, grâce à la réutilisation et le recyclage. Les SfN approuvent le concept de la croissance verte ou l’économie verte, qui préconise une exploitation durable des ressources naturelles et l’utilisation de processus naturels pour soutenir nos économies. Le recours aux SfN pour la gestion de l’eau produit également des avantages partagés dans le domaine social, économique et environnemental, notamment dans les domaines de l’amélioration de la santé humaine et les moyens de subsistance, de la croissance économique durable, des emplois décents, de la réhabilitation des écosystèmes et le maintien et la protection de la biodiversité.

 

Pour plus d'info: Lecture en ligne Télécharger