IFRS 17: Un “nouveau défi” pour les sociétés d’assurances

C’est en mai 2017 que l’International Accounting Standards Board (IASB) a publié la nouvelle norme IFRS 17  (International Financial Reporting Standard 17). Elle entrera en vigueur en 2021 et concerne la valorisation des engagements d’assurance. Selon Lance Moroney, directeur général de la filiale mauricienne de QED, nouveau cabinet-conseil spécialisé en services actuariels qui a été lancé lundi, cette norme a été identifiée « comme un nouveau défi à mettre en œuvre pour les sociétés d'assurances et bancaire »

Après l’IFRS 9, qui est entrée en vigueur le 1er janvier, pour les banques ; place à l’IFRS 17, qui entrera en vigueur en 2021, pour les sociétés d’assurances. Sans oublier que ces dernières ont eu droit à un report de trois ans pour la mise en application de l’IFRS 9 (International Financial Reporting Standard – IFRS). Cela induit coup sur coup deux changements comptables majeurs dont la mise en œuvre aura, selon certaines personnes, des conséquences opérationnelles et commerciales. Un assureur local estime, par conséquent, que les pertes et profits pourraient être particulièrement instables durant cette période.

À noter que la norme IFRS 9 vient remplacer la norme IAS 39 ‘Instruments financiers : Comptabilisation et évaluation’, et sous cette nouvelle norme, les banques ont à anticiper les pertes liées au risque de crédit. Avant cela, ces pertes étaient comptabilisées qu’après l’événement. Pour ce qui est de l’IFRS 17, relative aux contrats d’assurance, elle remplace l’IFRS 4 et a pour objectif d’offrir davantage de transparence en donnant aux investisseurs une image plus précise des performances attendues et des risques associés.

Surtout d'ordre opérationnels

Lors du lancement, lundi à Balaclava, de QED, nouveau cabinet-conseil spécialisé en services actuariels à Maurice, Lance Moroney, directeur général de la filiale mauricienne, a laissé entendre que la « nouvelle norme comptable IFRS17 visant à standardiser la présentation des données comptables échangées au niveau international pour les produits d'assurance, a également été identifiée comme un nouveau défi à mettre en œuvre pour les sociétés d'assurance et bancaire. »

Les impacts concernent toutes les activités au sein de l’entreprise car ils sont d’ordre comptable mais surtout opérationnels : gestion des données financières, modèles actuariels, processus de production des comptes et communication financière. Les objectifs de la nouvelle norme IFRS 17 sont de : réduire les différences d’évaluation et de comptabilisation des contrats d’assurance entre pays ; valoriser les options et garanties des contrats d’assurance ; Favoriser la cohérence avec les autres normes IFRS ; et harmoniser l’estimation des passifs d’assurance.

 

For more info: View online Download