150 000 investisseurs : Pas pour demain !

C’est un objectif qui revient sans cesse sur le tapis, mais qui, semble-t-il, peine à se concrétiser. La Stock Exchange of Mauritius (SEM) avait annoncé, lors de la 22e édition du SEM Young Investor Award en 2014, qu’elle s’était fixé comme objectif d’augmenter le nombre d’investisseurs boursiers locaux de 100 000 à 150 000 à fin 2016. Cela n’a pu se faire, selon toute indication, car mention est faite dans le rapport annuel 2017 que la SEM souhaite désormais atteindre ce même volume d’ici 2025

Ce n’est que l’année dernière que la SEM a approché la barre de 100 000 actionnaires/investisseurs particuliers. Le nombre se chiffrait à 96 199 à fin juin 2017. «There are definitely many more who own shares indirectly via Mutual Funds and Collective Investment Schemes. As a percentage of the working population in Mauritius, nearly 20% of the working population are today shareholders of listed companies, » lit-on dans le rapport annuel de 2017.

Bien que, selon la SEM, ce chiffre est comparable à ceux des bourses émergentes, l’institution poursuit l’objectif qu’elle s’est fixé depuis quelques années déjà. En effet, lors de la 22e édition du SEM Young Investor Award en 2014, le Chief Executive Officer, Sunil Benimadhu, avait annoncé que la SEM envisageait d’augmenter le nombre d’investisseurs particuliers, de 100 000 à 150 000, à la fin de 2016.

Or, il semblerait que la SEM est encore loin du compte, mais elle ne baisse pas pour autant les bras.

« With regard to our strategy of reaching out and in order to create awareness about the SEM and to boost financial literacy, we will partner up with the JCI CityPlus of Mauritius, as well as some Investment Dealers and fund managers to educate investors via talks across the country. We will also organise similar talks to key associations, such as Rotary, Business Mauritius, in order to attract high net worth investors and potential issuers to our market. Our long-term objective through these events is to enhance the democratization process and increase the number of local retail shareholders from 100,000 to 150,000 by 2025», fait ressortir le Conseil d’administration dans le rapport annuel de l’année dernière.

For more info: View online Download